Comité d'Hygiène, de Sécurité

et des Conditions de Travail

tag

Alerte concernant les exercices PPMS, les registres obligatoires et la poursuite du calendrier ministériel

24/11/2020 par CHSCTA Versailles

Madame la Rectrice

Madame la directrice des ressources humaines

Je me permets de vous alerter concernant les prochains exercices PPMS intrusion prévus dans notre académie en décembre. Ceux-ci sont susceptibles d'accroitre les risques psychosociaux déjà prégnants chez les personnels.S'il ne s'agit aucunement de remettre en question le rôle de ce type d'exercice dans la  prévention des risques d'attentat, l'amélioration des procédures et des comportements visée semble difficilement compatible avec le contexte particulièrement anxiogène dans lequel se trouve les personnels depuis la rentrée du 2 novembre dernier. Les psychologues du travail parlent maintenant de troubles psychosociaux avérés et de stress post traumatique. De même, la promiscuité générée par cet exercice en période de pandémie de COVID est également un facteur de stress aggravé et incohérent au regard de la montée des cas de Covid 19 dans le milieu scolaire selon les autorités sanitaires.

Aussi, je vous alerte sur le fait que  les personnels de notre académie pourraient être mis en difficulté par cet exercice avec des conséquences sur leur santé notamment en termes de séquelles psychologiques dus aux récents évènements. Je demande que l'avis du médecin conseillère technique de la rectrice et de l'ISST soit requis concernant les modalités de ce PPMS organisé moins de deux mois après l'attentat qui a couté la vie à Samuel Paty dans le département des Yvelines. J'attire tout particulièrement votre attention sur les personnels du collège du Bois d'Aulnes et des établissements scolaires proches que l'on sait déjà très fragilisés ainsi que sur tous les établissements de l'académie qui ont connu des situations de violence après la rentrée de novembre. 

 
Par ailleurs, je vous alerte sur les constats récurrents faits dans l'académie depuis la rentrée de septembre qui pointent encore une fois des manquements inexcusables dans beaucoup trop d'établissements, d'écoles et de services dans l'installation et l'accès aux registres obligatoires. Les réponses apportées par les chefs de service manifestent trop souvent d'une absence de formation aux problématiques de santé et sécurité au travail et de l'absence de prise en compte effective de l'obligation de moyens et de résultats s'imposant à l'employeur. Les agents doivent pouvoir alerter sur les manquements qu'ils constatent dans les moyens de prévention et de protection face aux risques professionnels, ils doivent obtenir une réponse conforme à ces obligations.
 
 

Enfin je vous alerte avec gravité sur la nécessité de ralentir un calendrier ministériel qui ne tient toujours pas compte de la réalité de l’état des écoles et des EPLE. Les récentes annonces de la secrétaire d'État à l'éducation prioritaire ne sont pas de nature à apaiser un climat déjà tendu dans les territoires les plus fragiles de l'académie. Plus que tout nos collègues ont besoin d'être entendus et protégés et de ressentir sur le terrain la bienveillance affiché par le ministre. Ils en sont bien loin.

Cordialement
Bertrand Mesure
Secrétaire du CHSCT de l'Académie de Versailles

Aucun fichier pour cet article