Comité d'Hygiène, de Sécurité

et des Conditions de Travail

tag

GT Situation sanitaire du 03/02/2021

04/02/2022 par CHSCTD Seine-et-Marne

GT Situation sanitaire du 03/02/2021

Dans le cadre des réunions bi-mensuelles instaurées par le ministère depuis la mobilisation du 13 janvier, un point a été fait par la DASEN sur la situation sanitaire.

La DSDEN s’est félicitée que l’ensemble des collègues ait reçu leur attestation pour obtenir les autotests. Il s’agit d’une attestation normée au niveau national. Seuls les services civiques et les AED prépro n’ont pas encore reçu ce document.

En ce qui concerne le nombre de cas positifs, aucune donnée chiffrée n’a été communiquée malgré notre demande. C’est le rectorat qui communique sur le nombre des cas positifs tous les vendredis. Nous avons remarqué que bien souvent la presse avait de bien meilleures informations que nous à ce sujet…

Dans le cadre d’un éventuel allègement du protocole sanitaire à la rentrée de mars, un nouveau dispositif devrait être communiqué la semaine prochaine avant que la zone A ne parte en vacances.

Un Conseil de défense s’est tenu hier avec un allègement du protocole et donc la levée de l’obligation du port du masque en extérieur.

Pour le premier degré : les enseignants et les enfants doivent garder le masque en récréation. Le niveau 3 continue de s’appliquer pour les écoles. Le masque reste obligatoire pour tout le monde.

Pour le second degré, c’est le droit commun qui s’impose pour tous et toutes. Il n’y a plus d’obligation du port du masque.

Au sujet des élèves qui arrivent sans attestation, les parents doivent être contactés afin qu’ils viennent récupérer leur enfant. Si cette situation ne devrait pas se produire, la démarche doit rester dans l’intérêt de l’enfant. On ne renvoie pas un élève sans représentant de l’enfant. On est sur de l’exception.

Nous avons fait part de difficultés de partage d’informations entre les collectivités territoriales et les écoles lors du diagnostic de cas COVID sur un temps périscolaire qui n’est pas soumis aux mêmes règles de non-brassage. Lorsque des élèves sont cas contacts au périscolaire, la Mairie est dans l’obligation d’en informer l’Ecole et vice-versa...

 

LA DISTRIBUTION DE MASQUES EN COURS

50 millions de masques chirurgicaux ont été commandés par le ministère et sont actuellement en cours d’acheminement vers les personnels. A raison de 2 masques par jour, on devrait donc tenir 25 jours, a relevé la FSU. Un réassort en moyen de protection sera prévu. Des masques FFP2 ont été livrés à la circonscription. Ces masques ont vocation à protéger les personnels qui se trouvent face à des enfants qui ne portent pas le masque ou mal, donc en priorité les maternelles.

Ces masques sont proposés aux personnels et distribués à ceux qui les demandent uniquement !

En priorité pour les enseignants de maternelle, les AESH et les ATSEM.

Puis dans un second temps pour les personnels de l’école élémentaire, selon la quantité disponible.

Chaque personnel disposera alors de 8 masques (4 jours X 2 masques /jour) par semaine.

Les ATSEM, qui le souhaitent, peuvent bénéficier de masques FFP2 fournis par le ministère de l’Éducation nationale.

Plusieurs circonscriptions ont reçu comme masque FFP2 des masques de chantier. L’IA reporte la responsabilité sur la centrale d’achat qui a livré des masques qui ne sont pas adaptés. La question d’un nouvel envoi ne se pose pas pour la DSDEN car ces masques restent de type FFP2 !

Distribution

Si les AESH n’ont pas reçu de matériel de protection, il faut se tourner vers le chef d’établissement ou vers l’IEN. Il n’y a aucune restriction liée au lieu d’exercice.

Compte tenu des contraintes spécifiques d’utilisation de ce type de masques, en particulier de la gêne respiratoire qui peut être ressentie avec la prise de parole, les masques seront remis aux personnels qui en font la demande.

Aucun mot sur les purificateurs, pas plus sur les capteurs de CO2. On aurait pu espérer avoir une information sur les tractations du ministère de l’Éducation nationale envers les collectivités locales...

 

DISTRIBUTION DES AUTOTESTS

Certain.es collègues nous ont fait part de la demande de certaines pharmacies de présentation de leur carte Vitale pour retirer leurs boites d’auto-tests dans le cadre de la campagne de prévention.

Le Secrétaire Général nous a rappelé que seules une carte d’identité et l’attestation professionnelle nominative fournie par la DSDEN sont nécessaires pour obtenir gratuitement des autotests en pharmacie. Aucune carte vitale n’est nécessaire.

La consigne sera redonnée par l’ARS aux pharmacien.nes.

 

LES PROJETS DE RECRUTEMENT DE PERSONNELS

Aucune information ne nous a été donnée.

 

NOTRE ANALYSE

La FSU constate que malgré des recrutements annoncés avec force et conviction par notre ministère, ceux-ci ne restent qu’hypothétiques.

 

Compte rendu original : https://77.snuipp.fr/spip.php?article8102

Aucun fichier pour cet article