Comité d'Hygiène, de Sécurité

et des Conditions de Travail

tag

la médecine de prévention dans la presse

17/01/2016 par CHSCTA Créteil

Ce que dans le privé on appelle la médecine du travail est appelé médecine de prévention dans l'éducation nationale.

Effectivement  la situation est alarmante (cf l'article ci-dessous).

Dans l'académie de Créteil est la suivante : 7,5 ETP de médecin de prévention pour 72000 agents, soit un médecin pour 9600 agents.

Si la situation est un peu moins mauvaise  que la situation nationale, c'est peut être aussi que les élus du personnel dans les CHS puis les CHSCT maintiennent la pression de puis 15 ans, notamment en faisant voter en CHSCT des conditions plus favorables à l'embauche.

L'autre point déterminant sur lequel nous travaillons est celui de la demande : le bruit court facilement qu'il n'y aurait pas de médecine du travail. Nous disons que c'est  faux et que même si la situation est problémétique il faut demander sa visite médicale professionnelle car c'est un droit : à cette fin nous publions régulièrement une lettre type de demande de visite médicale professionnelle sur nos sites et dans notre presse.

Donc, à chaque fois que votre santé est impactée par le travail, il et important de contacter votre médecin de prévention : les collègues qui le font en sont généralement satisfaits dans la mesure où l'exigence d'une certaine qualité de vie au travail ne va pas de spoi.  Cela permet en outre d'avoir une image statistique de la santé au travail dans l'académie, lors des bilans annuels  de la médecine de prévention obligatoirement présentés en CHSCT.

Le problème majeur est que la médecine de prévention porte mal son nom : c'est en fait une médecine de crise qui ne peut intervenir que lorsque les dégats sont faits. Une exeption tout de même à travaers les visites de CHSCT que nous réalisosn dans les établissements et qui permettent l'observation du travail réel et une éventuelle prévention des risques professionnels (audition, amiante, chuttes,Risques psychosociaux et autres burn-out...)

Actuellement nous travaillons sur des appels d'offre pour remplacer 2,5 ETP (départ en retraite) et embaucher une infirmière de prévention.

Nous sommes dans notre droit : exigeons des visites médicales professionnelles, obligatoires pour tous au moins tous les 5 ans et tous les ans pour certains personnels dits  "à risque" (grossesse, retour d'AT,retour de CLM ou CLD, handicap, , pathologie particulières, postes à risque (laboratoires par exemple))

 

 

.

 

 

http://www.humanite.fr/les-medecins-du-travail-restent-la-porte-de-lecole-555748

Aucun fichier pour cet article