Comité d'Hygiène, de Sécurité

et des Conditions de Travail

risques psychosociaux tag

lettre à Mme la Rectrice suite aux évènements de Janvier.

09/02/2015 par CHSCTA Créteil

 

Madame GILLE

Rectrice de l’Académie de Créteil

Présidente du CHSCTA

Monsieur LESVIGNES,Secrétaire du CHSCTA, Représentant des personnels au titre de la FSU

Objet : sécurité des personnels et de leurs élèves

Madame la Rectrice d’Académie, Présidente du CHCTA,

  La France vient d’être durement éprouvée par des événements très violents : au-delà de l’émotion et de l’affirmation de notre rejet de la logique de tels gestes, je souhaite vous faire part de nos remarques et interrogations.

               Des établissements et écoles de  notre académie ont  été concernés indirectement par ces attaques c’est pourquoi je m’adresse à vous, en qualité de secrétaire du CHSCTA et en vertu des fonctions de veille et d’alerte qui me sont confiées.

               En effet, à Dammartin en Goele (77), à Vincennes(94) et à Montreuil (93) des établissements ont activé leur PPMS et effectué une mise en confinement : il nous revient d’examiner ce qui a bien fonctionné mais aussi ce qui pourrait être amélioré dans l’avenir. Dès lundi, les personnels et usagers des établissements concernés devront faire l'objet de toute notre attention dans un soucis de prévention.

               Les plans « vigipirate attentat » sont activés : il nous revient donc de faire le point sur les modalités de ces mesures de protection de la communauté éducative dans son ensemble et des conséquences qu’elles pourraient avoir sur les organisations du travail, d’autant que nous pouvons imaginer qu’elles vont s’installer dans la durée.

               Des collègues enseignants ou responsables d’encadrement ont d’ores et déjà été confrontés à des situations à risque, avec des élèves qui ont affirmé soutenir  les tueurs, les mettant en difficulté sur les réponses à effectuer et les exposant à des « tensions au travail et des exigences émotionnelles (cf protocole RPS)». Dans le cadre de la mise place du Plan Académique de Prévention des RPS, il nous avons le devoir d’anticiper ce type de situation, de les analyser de manière à préserver la santé des fonctionnaires d’éducation, de nos élèves mais aussi la qualité de notre service public républicain.

               Dans l’attente de plus amples indications, voire de l’examen de ces points dans un futur CHSCTA, je me permets de vous demander, Madame la Rectrice, aide, protection et soutien pour les collègues qui ne manqueront pas à leur devoir et seront dès lundi au contact avec ces nouveaux défis.

               Je vous prie, Madame la Rectrice d’Académie, Présidente du CHSCTA, de recevoir mes salutations les plus respectueux.

                                                                                                                                        A Créteil le 11 janvier 2015

                                                                                                                                                M Marc Lesvignes

                                                                                                      

                      

 

Madame GILLE

Rectrice de l’Académie de Créteil

Présidente du CHSCTA

Monsieur LESVIGNES                                                                                

 

Secrétaire du CHSCTA

Représentant des personnels au titre de la FSU

 

 

 

 

Objet : sécurité des personnels et de leurs élèves

 

 

 

Madame la Rectrice d’Académie, Présidente du CHSCTA,

 

               La France vient d’être durement éprouvée par des événements très violents : au-delà de l’émotion et de l’affirmation de notre rejet de la logique de tels gestes, je souhaite vous faire part de nos remarques et interrogations.

               Des établissements et écoles de  notre académie ont  été concernés indirectement par ces attaques c’est pourquoi je m’adresse à vous, en qualité de secrétaire du CHSCTA et en vertu des fonctions de veille et d’alerte qui me sont confiées.

               En effet, à Dammartin en Goele (77), à Vincennes(94) et à Montreuil (93) des établissements ont activé leur PPMS et effectué une mise en confinement : il nous revient d’examiner ce qui a bien fonctionné mais aussi ce qui pourrait être amélioré dans l’avenir. Dès lundi, les personnels et usagers des établissements concernés devront faire l'objet de toute notre attention dans un soucis de prévention.

               Les plans « vigipirate attentat » sont activés : il nous revient donc de faire le point sur les modalités de ces mesures de protection de la communauté éducative dans son ensemble et des conséquences qu’elles pourraient avoir sur les organisations du travail, d’autant que nous pouvons imaginer qu’elles vont s’installer dans la durée.

               Des collègues enseignants ou responsables d’encadrement ont d’ores et déjà été confrontés à des situations à risque, avec des élèves qui ont affirmé soutenir  les tueurs, les mettant en difficulté sur les réponses à effectuer et les exposant à des « tensions au travail et des exigences émotionnelles (cf protocole RPS)». Dans le cadre de la mise place du Plan Académique de Prévention des RPS, il nous avons le devoir d’anticiper ce type de situation, de les analyser de manière à préserver la santé des fonctionnaires d’éducation, de nos élèves mais aussi la qualité de notre service public républicain.

               Dans l’attente de plus amples indications, voire de l’examen de ces points dans un futur CHSCTA, je me permets de vous demander, Madame la Rectrice, aide, protection et soutien pour les collègues qui ne manqueront pas à leur devoir et seront dès lundi au contact avec ces nouveaux défis.

               Je vous prie, Madame la Rectrice d’Académie, Présidente du CHSCTA, de recevoir mes salutations les plus respectueuses.

 

                                                                                                                                    

 

 

                                                                                                                      A Créteil le 11 janvier 2015

                                                                                                                           M Marc Lesvignes

                                                                                                      

                                                                                                                                    

 

 

 

                                                                                                              

 

 

 

Aucun fichier pour cet article